Petit guide pour qui désire slamer

par André Marceau

Cette section du site contient un petit trésor d’informations et de réflexions concernant le Slam de poésie, sa pratique et son organisation. Celles-ci seront utiles à qui voudrait participer à une joute ou même en organiser.

D’abord, un rappel important : Slamer ne consiste pas à pratiquer une forme précise, ni un genre particulier, de littérature orale. Le slam peut emprunter toutes les formes et les recours inhérents à la voix et à la parole. Ce n’est pas un style de poésie, mais un cadre : la compétition, à laquelle se prêtent amicalement les slameurs. En tant que joute, le Slam de poésie comporte ses règlements et son principal objectif réside dans la volonté d’aller chercher le public, puisque c’est une partie de celui-ci qui décide du vainqueur. Le slameur doit faire l’effort pour gagner sa faveur. Dans un Slam de poésie, c’est le public présent qui est le véritable maître.


Pour en connaître davantage en quelques clics …


Les règlements du Slam de poésie
Comment se déroule un Slam de poésie?
Comment se déroule une saison en Slam de poésie?
En quoi consiste le slamshot (une exclusivité à Québec)?
Comment est effectué le chronométrage des slams?
Le slameur doit-il apprendre ses textes par cœur?
Le slameur peut-il chanter?
Pourquoi à Québec avons-nous banni les lutrins de la scène?
Comment on choisit le jury et pourquoi (et autres questions relatives aux juges)?

Encore d’autres informations, pour les curieux :

Comment franciser le mot «Slam» et ses diverses déclinaisons?

  • Facebook - Grey Circle
  • Twitter - Grey Circle
  • Instagram - Grey Circle

© 2018 par ACG. Tous droits réservés au TAP.